Lors de mon article sur le confinement, je proposais de vous dire quels étaient mes abonnements Youtube. Et, contre toute attente, quelques personnes me l’ont effectivement demandé.

En réalité, je suis un peu embêté, car mes abonnements sont très très classiques. Mais d’abords, le grand absent : Culture Pub, dont le compte Youtube a été fermé pour atteinte aux droits d’auteur, et c’est un scandal… Apparemment il y en a un nouveau, avec 644 abonné.e.s, mais je ne sais pas s’il est officiel du coup, alors je ne vais pas le mettre, mais le cœur y est. Allez, c’est parti !

 

Le fossoyeur de film

En tout premier lieu, évidemment, Le Fossoyeurs de Films. Je ne dirais assez tout l’amour, l’admiration et le respect que j’ai pour François Theurel. Il ne le saura jamais, mais il a été un des deux youtubeurs à me suivre dans mon voyage en Amérique Latine. Je me revois encore, dans mon auberge dont ma chambre donnait sur le toit-terrasse avec vu sur le lac Titicaca. Ça faisait plus d’un mois que j’étais parti en solitaire, j’avais fini le Mexique et c’était ma dernière ville en Bolivie. Deux jours ici et je quitterais Copacabana pour rejoindre Puno, au Pérou, le dernier pays de ce voyage. J’avais du vague à l’âme, quelque part entre la tristesse d’entamer la fin de mon périple, et le mal du pays. Envie de rentrer, mais n’ayant pas envie que ce voyage se termine. C’est dans cet étrange état d’esprit que j’ai (re)découvert le Fossoyeur de Film, encore en activité à l’époque. Ça voix profonde, son emphase phasante, sa diction parfaite, la poésie de son écriture, la richesse de son vocabulaire, la variété de son imaginaire, l’infinie de sa culture cinématographique. J’étais dans cette petite chambre d’auberge, un mini dortoir prévu pour quatre, mais seul. Seul avec François. Et la révélation ! Il vous entraîne de films en films, vous tient la main, à vous le néophyte. Le tout avec humour, intelligence et humilité, avec une réalisation parfaite et une photographie magnifique. Il m’a rappelé la France, m’a fait voyager dans l’imaginaire, et je me sentais à la fois moins seul et moins loin. Il est amusant de noter que sur la 2e partie de mes vidéos de voyage, sur certaines phrases, j’imite involontairement son ton et son style de phrasé, posant d’avantage ma voix et articulant avec attention, intoxiqué à sa chaîne comme je l’étais. Enfin, peut-être suis-je le seul à le remarquer…

Voilà pour l’anecdote. Quant au contenu de la chaîne, plus particulièrement, elle traite de cinéma. Il décortique les styles et les époques, avant un personnage atypique qui recherche le Film de Genre Ultime. Une quête semait d’embûche, où s’entremêle problème familiaux, concurrence et confréries secrètes…

Je vous la recommande plus que fortement, à regarder du début de la chaîne à maintenant. Il a réellement changé ma façon de voir le cinéma (même si parfois, je le déteste un peu, car désormais il n’était pas rare que je sorte de l’histoire d’un film en me disant soudain “Tiens, par ce jeu de miroir, le réalisateur exprime la distance entre les deux protagonistes. Ils sont toujours dans la même pièce, mais sans être réellement au même endroit. Comme si la séparation des deux était consommée… et merde, qu’est-ce qu’il vient de dire ?”). Les personnes a avoir eu un tel impact sur ma vie sont rare, je n’ai pas peur de le dire (même si je me sens un peu ridicule). Je cherche sans cesse à voir “au-delà” grâce à lui. J’utilise certains extraits de ses vidéos pour illustrer les cours de photographie que je donne. Car il explique tout avec pédagogie : le choix du cadrage, de la focale, de la lumière, de l’angle de prise de vue Un ensemble de choses également vrai pour la photographie. Et du coup, dès que je regarde un paysage, même hors contexte de photos, par réflexe maintenant, j’analyse l’image et les différentes façons de le faire parler.  

Je ne suis toujours pas un cinéphile, mais j’ai appris beaucoup de choses. Et je ne vous cacherais pas que j’ai regardé l’intégralité de ses vidéos au moins 3 fois… celui sur Dellamorte Dellamore est clairement une de mes préférés, avec celui sur Zardoz :

Le 25 novembre 2018, cette histoire s’arrêtait. Mais la chaîne continue, avec un François de plus en plus sexy dans ses t-shirts fluides et échancrés (oui, je suis secrètement amoureux de lui), avec des contenus variés et riches. Je le suis toujours ardemment, avec une véritable fascination. Les virées ciné’ notamment, sont passionnantes. Il a commencé avec les déserts… à croire qu’il connaît ma fascination pour eux !

Dans la foulée, vous pouvez, les yeux fermés, allez voir les comptes de tous ceux qu’ils invitent et/ou avec qui il travaille. Notamment les membres de Pandora Création. Des valeurs sûres. Dans le désordre :
– les petits films pleins de poésie de Jimmy Vallentin, avec sa tresse, ses yeux océans et son sens de la réal’ hypnotique : Hokku
– plongez dans l’univers étrange et fantastique de Quentin Boëton, dit “Alt 236”, ancien collègue d’agence : Alt 236
– les excellentes musiques de PV Nova : Pv Nova
– le Capitaine et son équipage, où l’on ne sait pas si ce sont des bras cassés ou des héros  : Nexus VI
– le pâtissier fou Mathieu Pradalet et son humour absurde : Studio Uha

 

Et je me rends compte que j’ai été beaucoup trop long sur la première chaîne. Je vais donc faire plus court pour les suivants :

 

 

 

Il est d’intérêt public de suivre Léo Grasset. Bon, j’exagère. Néanmoins, si vous ne devez suivre qu’une seule chaîne de vulgarisation scientifique, c’est celle-ci. Il a clairement une dent contre les coiffeurs, mais on lui pardonne tout, ça fait même son charme. Il faut dire qu’avec un visage si harmonieux et dans les canons, si en plus il était coiffé, il ferait très vite enfant de chœur / tête d’ampoule / monsieur je-sais-tout ! Haha ! Au delà de la perfection de son visage, sa chaîne regorge d’informations en tout genre (biologie, sociologique, humains, animaux, etc.). Il est clairement le pote qu’on aimerait avoir pour partir en voyage !

En bonus, vous pouvez suivre son petit frère. Colas fait de petites vidéos beaucoup trop mignons. Passion pour sa voix clairement faite pour doubler des dessins animés : Colas BIM

 

En parlant de canon de beauté (QUELLE TRANSITION !) : dans la vulgarisation historique, il y a bien sûr Nota Bene, mais il y a aussi Manon Bril. J’aime beaucoup ! Ses vidéos sont fraîches, drôles. On devine sa passion et c’est contagieux.

De manière générale, il y a la chaîne le Vortex qui regroupe beaucoup de youtubeu.r.se.s que je vous recommande de suivre également individuellement.

Si vous aimez la mythologie, je vous recommande vivement ce compte. Surtout qu’il parle des mythologies de tous les pays, notamment d’Afrique. Et c’est génial !

 

Et on n’oublie pas de suivre Charlie Danger et sa chaîne d’archéologie, d’histoire, l’anthropologie, et de découvertes.

 

Dans un tout autre style, si vous aimez les comics, je vous recommande chaudement cette chaîne. Il explore l’univers des comics, les connus mais aussi beaucoup d’indépendants. Ça en fait une vraie mine d’or !

 

Dans le même style, il y a Alkor qui fait des vidéos vraiment de qualité :

 

Pour finir avec les chaînes de comics, il y a celle-ci. Ici, il vous lit des comics en images, et c’est très prenant !

 

Évidemment, un classique. Qui ne suit pas Frédéric Molas et Sébastien Rassiat ? Le célèbre Joueur du Grenier ? Clairement un des patrons de Youtube selon moi. Le plus vieux compte que je suis, et bien heureux qu’ils continuent. (Je suis toujours en deuil de la fin de Salut les Geeks du génial Mathieu Sommet…) Dois-je en dire plus ? De rétro-gaming, il parle aussi de comics, de critiques de films, des lets play, etc. Et c’est le champion toute catégorie du sponsoring, qui sont épiques ! Ils ne se prennent pas au sérieux, font du contenu de qualité… que demander de plus ?

Et bien sûr, vous pouvez le compléter avec le compte Du Bazar du Grenier !

 

Benzaï fait surtout du Twitch maintenant, et s’en sert pour nourrir sa chaîne. Et franchement : je retombe en enfance. Le regarder jouer me rappelle quand j’étais petit et que j’étais trop jeune pour la console, et que je passais des heures à regarder mes grands frères jouer à la console. Mes plus vieux souvenirs de console, c’est mon frère jouant au premier Tomb Raider sur PSOne. J’avais alors 8 ans, et je pense que ça a contribué à mes envies de voyages. Ça, ma sœur archéologue et mon grand-père journaliste… bref. Je digresse !
En ce moment je DÉVORE littéralement ses parties de Doom Eternal, et j’attends IMPATIEMMENT la suite ! En plus, il lit le scénario et l’histoire, et moi, ça me fascine.

Vous pouvez aussi suivre son autre chaîne, Benzaï TV, ancien Hard Corner. Mais même si je suis entré dans son univers par là, j’ai lâché cette chaîne…

 

Le fossoyeur de film

Un podcast absolument génial animé par Sophie-Marie Larrouy. Parfait pour travailler ou écouter dans les transports (quand le confinement sera fini). C’est sans langue de bois, vulgaire comme on aime… elle le définit elle-même comme “la contre-soirée dans la cuisine”. Et ce concept est parfait !

 

Le fossoyeur de film

Pour cette chaîne, elle est un peu au ralenti en ce moment. Ce n’est pas tant que leur concept s’essouffle, c’est plutôt qu’il semble qu’elles aient de plus en plus de mal à trouver des sujets pas encore abordés. Pourtant, il y en a… de plus, même si elles ont écrit un livre, Juliette Tresanini et Maud Bettina-Marie, développent leur carrière chacune de leur côté. La chaîne n’en reste pas moins une valeur sûre ! Le concept ? Ça parle de cul, sans chichi, et cherche à répondre aux questions que l’on pourrait se poser : l’endométriose, la contraception masculine, la viriginité, les règles, le porno, les idées reçues, etc. Accompagnées d’invités, elles survolent parfois trop les sujets, seul bémol de mon point de vue. Mon épisode préféré :

Vous pouvez aussi suivre leurs chaînes personnelles. Juliette vous pourvoira en courts-métrages d’une grande qualité, et Maud ça sera surtout des sketchs et du vlog. Sa vidéo de Micheline Tragédie me fait MOURIR DE RIRE !

Dans le même style, la chaîne Audrey Pirault me faisait énormément rire… mais c’est à l’abandon ! Elle a fait une dizaine de vidéo et c’est arrêté il y a 3 ans. Mais ses vidéos sont vraiment parfaite !

 

Le fossoyeur de film

C’est la seule exception dans mes abonnements. Une chaîne d’info. Bon. Mais en réalité je vous la recommande uniquement pour leurs humoristes.

Entre les chroniques sensibles de Vincent Dedienne (rien à voir avec ce qu’il faisait sur Quotidien),

le débit incroyable de mauvaise fois de Nora Hamzawi,

les chansons fantastiques d’ Alison Wheeler que je me surprends à chantonner,

le conscience politique de Nicole Ferroni,

l’humour malin de Marina Rollman,

vous avez le choix ! Et j’en oubli…

 

Incontournable si vous voulez rester au courant de ce qui se passe dans le monde de la mode, sans prise de tête ni prise au sérieux, la chaîne de Loïc Prigent est parfaite !

 

Et pour finir, la seule chaîne de sport que je suis. Il donne des conseils simples, sans vous hurler dessus ni vous infantiliser.

Voilà, je vais m’arrêter là. Je suis abonné à 95 chaînes ! Il y a aussi Florence Porcel, Matt and Blue, Marjorie Le Noan, Kurt Hugo Schneider, Avi Kaplan, Max Bird, Cartoon Hooligans, etc.
Mais je vous avoue que j’en suis réellement qu’une dizaine régulièrement. Avec ça, vous avez déjà de quoi faire !

Ah oui, j’oubliais ! Le meilleur pour la fin :

 

Avec cette chaîne de voyage, on suit Jean-Côme Cabanne, aka le Gnome, à travers ses voyages. Oui bon, c’est ma chaîne quoi. Je suis un petit noob, mais je fais de mon mieux ! Les génériques sont faits avec mes propres photos de voyages, et les vidéos sont filmées à la GoPro avec les moyens du bord. J’essaie de faire partager mes aventures, à base d’anecdotes historiques. Le monde est si beau et si vaste ! J’ai une liste infinie de chose à voir et si peu de temps et de moyen… J’aimerais continuer cette chaîne encore et encore ! J’ai encore 3 pays à monter et j’aurais fini… j’espère pouvoir repartir vite ! J’apprends encore, je cherche encore mon équilibre, mais la vidéo du Pérou est probablement ma préférée :

Jean-Côme

Leave A Reply