Probablement une question que personne ne se pose : celles que je préfère !
On m’a déjà demandé pour des missions de réaliser quelques illustrations. Selon les demandes et leur complexité j’ai plutôt tendance à refuser. Et pour cause : je ne suis pas illustrateur. Pourtant, j’ai accepté de réaliser des illustrations, utilisant diverses techniques.
Le dessin vectoriel sur Illusatror®, l’aquarelle, le dessin numérique sur Photoshop®, le croquis, etc.
Par exemple, j’ai réalisé ces illustrations pour un caviste qui travaille avec les ambassades :

Ou encore ces affiches pour un coiffeur qui voulait se démarquer (bon, elles datent de 2014, soyez indulgent) :

Plus récemment, il y a eut ce projet d’illustrations pour les personnages d’une humoriste. C’est encore en cours, et ce ne sont pas ces visuels qui seront utilisés. Au nombre de 7, ceux-ci ne sont pas les versions définitives, c’est pour ça que je me permets de les montrer :

 

Alors pourquoi je ne me considère pas comme un illustrateur ? Pour moi, un illustrateur est un vrai dessinateur qui illustre quelque chose. Son métier, c’est de dessiner. Il a un style à lui et on l’engage pour ça. C’est là que se trouve toute la nuance pour moi. Je peux illustrer à l’occasion, mais ce n’est pas mon métier. Mon métier et la mise en avant et la mise en images. Je suis un publicitaire, un directeur artistique, un graphiste : appelez-moi comme vous voulez. Je peux faire de la photo, de la retouche, de la mise en pages. Je suis un touche-à-tout. Un illustrateur, lui, illustre. Ce sont de vraies artistes avec qui il est génial de travailler. Ils ont un talent dingue, que je n’aurais jamais ! Et pourtant, je continue d’accepter des missions d’illustrations. Mais je n’hésite jamais, lorsque je suis dépassé, à faire intervenir un illustrateur qui sera bien plus compétent que moi.

 

Si je me défends d’être illustrateur, c’est avant tout par ce que j’ai l’impression de spolier un vrai illustrateur, qui serait probablement outré que je me mette dans la même catégorie que lui. Néanmoins, j’adore réaliser des illustrations, alors n’hésitez pas à me contacter si vous en avez besoin ! Je peux probablement faire ce dont vous avez besoin, parmi les différentes techniques que j’utilise. Avantage sur un illustrateur : je peux moduler mon style ! Et si je ne suis pas capable de réaliser convenablement ce dont vous avez besoin, je connais des illustrateurs de talent qui pourront vous le faire.

 

En vérité, le seul et unique moment où je me sens illustrateur, c’est lorsque que j’illustre mes carnets de voyages. Perdu dans le vaste monde, face à des paysages extraordinaires, lorsque je pose mon appareil photo pour “croquer” rapidement ce que je vois sur mes cahiers, ou au contraire prendre le temps de se détendre en fixant sur le papier les couleurs de mes voyages. Là, oui, je suis illustrateur.

Ces aquarelles et ces croquis sont une part importante de mes voyages et mon rapport à eux. Une fois rentré je les scan, les nettoie, les archive, les utilise pour illustrer la version numérique de mes carnets de voyages. Je ne peux que vous conseiller de vous procurer celui de l’Amérique Latine, si vous tenez à m’appeler Illustrateur

 

Et je n’oublie pas cette série de Super Héros DC Comics qui ont longtemps, fièrement, trôné au-dessus de mon canapé ! Malheureusement, actuellement ils sont sous papier-bulles, suite à mon déménagement…

Jean-Côme

Leave A Reply